Pauvres sciences

Pauvres sciences

Il y a environ 2 ans, j’écrivais dans La Libre (22 avril 2013) un billet d’humeur intitulé « Pauvre école ! » Eh, bien je remets le couvert avec les sciences.

Les sciences sont l’objet de toutes les attentions de la part de nos autorités politiques. Et ça, c’est plutôt mauvais signe. Voyez plutôt. Une épreuve externe est déjà organisée en fin de primaire lors du CEB (Certificat d’étude de base). Mais voilà que les sciences entrent dans la cour des grands puisque, comble des honneurs, elles font leur apparition dans le CE1D (Certificat délivré à la fin du premier degré)… PISA oblige… Eh bien, vous allez voir que ce n’est pas triste.

Lundi 8 juin : le dossier de l’enseignant arrive dans les casiers des profs concernés. Stupéfaction ! Il faudra réaliser une expérience en direct. Une expérience sur le lien entre température et changement d’état avec de l’eau qui chauffe puis qu’on refroidit puis qui se remet à bouillir… Stupéfiant ! Quoi, une expérience ? Mais ce n’est pas nécessairement un prof de sciences qui surveille ! Qu’à cela ne tienne, on change les surveillances prévues de longue date. C’est entendu, on met un prof de sciences dans chaque classe de 2ème année. (NDLR, et comment fait-on quand on a plus de classes que de profs de sciences ?)

Mardi 9, mercredi 10 et jeudi 11 : Bon maintenant penser au matériel, certaines écoles ont douze classes… purée douze ballons en pyrex en bon état, douze plaques chauffantes… à moins qu’on ne prenne des becs bunsen ! Dans ce cas, il faudra que les élèves aillent dans un local de sciences équipé du gaz. Oui mais… il n’y a que six locaux… Bon on va faire moitié, moitié. Six classes dans les locaux de sciences avec des becs bunsen et six classes avec des plaques chauffantes. Il faut rassembler six plaques chauffantes, on fait appel aux bonnes volontés. À présent, les bouchons pour fermer hermétiquement les ballons. Chez nous, tous les bouchons sont percés, vu que d’habitude, on y glisse un thermomètre. Donc, aucun bouchon complet… en avant, cherchons où on peut trouver des bouchons qui ferment hermétiquement et qui sont à la bonne dimension.

Vendredi 12 juin : on fait le point, Marcel ira pendant le week-end chercher des bouchons à Nivelles. Il connait un grossiste, il l’a contacté, il a ce qu’il faut. Bon, pour le reste, il faudra tester l’expérience avant mercredi, jour de l’épreuve. Qui va tester tout le matériel… Tout le monde se bouscule bien sûr au portillon, entre les cours qui continuent en 1ère et 2ème, les surveillances dans les autres années et les corrections déjà en cours. Pffff, ils ne pensent pas aux profs ces concepteurs d’épreuve…

Mercredi 17 juin : jour de l’épreuve ! Découverte de la question en lien avec l’expérience. Quoi ? Tout ça pour ça ? Les élèves doivent faire la liste du matériel utilisé, donner les étapes de l’expérience réalisée par le prof, décrire ce qu’ils observent et enfin, donner (ou tenter de donner !) une explication scientifique. Non, mais je rêve. Sur 4 questions, 1 seule est véritablement d’ordre scientifique ! Et regardons les points attribués : 10 points pour les trois premières questions et 5 seulement pour la seule question véritablement scientifique… Jugez par vous-même.

Barbara Dufour, juin 2015

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s