Projet de Charte et Valeurs

Parti Oxygène

Oxygène est un rassemblement de personnes conscientes que notre société est engagée dans un processus irréversible de profonde transformation. Constatant que les dirigeants politiques actuels sont incapables de faire face aux défis socio-économiques qui s’accumulent, il invite la population a s’(ré)approprier les clefs de la décision politique pour assurer le bien-être au plus grand nombre.

Cette charte fixe le socle de valeurs que nous pensons indispensables pour avancer ensemble vers notre but commun.

Gouvernance

Intransigeance sur l’éthique des dirigeants politiques

  • Les mandataires politiques doivent être irréprochables sur le plan éthique y compris dans les situations de conflit d’intérêts. Tout contrevenant sera mis à l’écart définitivement. Les élus ne peuvent prétendre à aucune forme d’immunité parlementaire autre que pour des questions purement politiques.

Faire de la politique autrement

  • Le principe un homme = une voix reste le fondement de notre fonctionnement démocratique.
  • Le fonctionnement de nos institutions démocratiques doit être réinventé pour inclure tous ceux qui se sentent exclus du système de représentation démocratique en vigueur actuellement. Le contrôle démocratique directement par les citoyens constitue un progrès social majeur. Cela implique la transparence, la publicité des débats et la simplicité des textes.
  • La politique n’est pas une profession (et certainement pas héréditaire) mais un engagement pour une durée limitée dans le temps envers la population.
  • La méthodologie de prise de décision politique doit privilégier la transparence, l’honnêteté et la probité mais aussi l’efficacité pour le plus grand nombre. Elle doit combattre les donnant-donnants, les compromis boiteux, les arrangements entre amis…
  • Les mesures envisagées doivent avoir un objectif déclaré clair, simple, mesurable et accessible, avec des résultats à atteindre et une échéance. Elles incluront obligatoirement une vision à long terme notamment au point de vue de leur impact écologique.
  • Un des rôles essentiels des autorités politiques est de libérer les énergies des gens de terrain, de réduire les obstacles devant eux, de contrer les conservatismes, de privilégier des solutions concrètes, de bon sens plutôt que des mesures technocratiques qui rendent notre monde incompréhensible.
  • Pour toute mesure, une phase d’évaluation des résultats obtenus doit être prévue ainsi qu’un réajustement si nécessaire. Cette évaluation doit être transparente et accessible aux citoyens.

Socio-économique

L’objectif macro-économique principal

  • Le plus important est le bien-être de la population. Cela inclut une prospérité matérielle (notamment au travers d’emploi en quantité suffisante et fair-trade, des services publics au service de la population et d’une sécurité sociale pérenne) mais aussi un vivre ensemble harmonieux, une justice juste et qui fonctionne, et la transmission aux générations futures d’une terre viable.

Les moteurs de l’économie 

  • L’initiative privée individuelle ou collective aussi bien pour les activités marchandes que non marchandes constitue le moteur de la prospérité. Elle libère le dynamisme, l’enthousiasme, elle booste les individus et les organisations, elle bouscule les procédures obsolètes, elle met en avant la primauté du résultat. Elle doit donc être privilégiée quand il s’agit d’établir une stratégie économique.
  • La créativité, l’innovation, l’initiative, les relations interpersonnelles, le travail en réseau et la communication sont les outils de prospérité de demain. Il est capital de les développer.
  • Nous croyons qu’habituer la population à prendre des risques normaux dans la vie professionnelle et même privée fait partie du processus de progrès d’une société.
  • Les situations de rente, de corporatisme, d’immobilisme sclérosent notre région et nuisent au progrès collectif.

L’importance de la protection sociale

  • La cohésion sociale, la défense des plus faibles, l’ascenseur social, la distribution équitable de la richesse produite… sont des éléments indispensables à une saine stabilité politique et sociale.
  • Nous préférons la solidarité plutôt que l’assistanat car elle est un gage d’émancipation et de bien-être à long terme.

Rôle de l’Etat

  • L’Etat doit se réapproprier son véritable pouvoir de décision par rapport au pouvoir de la finance et des grands groupes multinationaux notamment en limitant l’influence des lobbys et en favorisant les contre-pouvoirs.
  • Il n’intervient comme acteur économique que si l’initiative privée est absente ou insuffisante.
  • Il assume pleinement son rôle de régulateur de l’activité économique. Il fixe les règles socio-économiques en visant le moyen et le long terme, avec pour objectif de favoriser une société équilibrée basée sur l’efficacité et sur l’équité, plutôt que sur l’égalitarisme.
  • L’Etat oriente l’économie locale vers les PME locales au travers de son rôle de donneur d’ordres économiques (marché public, administration…).

Le vivre ensemble

  • Le vivre ensemble harmonieux, la courtoisie, l’entraide, le respect d’autrui participent du bien-être général. Naturellement, cela ne se décrète pas et dépend essentiellement des individus eux-mêmes. Mais, la société doit tout faire pour tendre vers plus de liens sociaux notamment dans ses choix en termes, par exemple, d’urbanisme, d’éducation, de cadre juridique, de mobilité, de politique de sécurité…
  • Une société ouverte à la diversité culturelle, sociologique, religieuse est un élément de progrès. Pour autant que soient respectées, par tous, nos traditions et les valeurs des droits de l’homme.

La transition écologique

  • Nous avons l’obligation morale de laisser aux générations futures une terre en bon état, viable, tant en termes de pérennité des ressources indispensables à la vie humaine qu’en termes de conditions de vie acceptables.

La solidarité Wallonie-Bruxelles

  • Nous croyons en une synergie indispensable entre la Wallonie et Bruxelles. Cela n’exclut pas pour autant des relations fortes et amicales avec la Flandre.

Notre place dans l’Europe

  • Oxygène s’inscrit pleinement dans le projet européen. Nous aspirons à plus d’intégration au point de vue social, fiscal, militaire, informations de sécurité.

Le respect des règles éthiques et de vivre ensemble

  • Il ne s’agit pas seulement de proclamer, il faut montrer l’exemple.
  • Dès lors, nous nous désolidarisons de toutes les personnes (membres et adhérents d’Oxygène compris) qui ne font pas preuve du respect d’autrui en parole, écrit et en acte. Et nous refusons de collaborer avec les personnes manquant (ou ayant manqué) de probité et d’honnêteté.